Gabon : Les 64 milliards de subventions versées aux agences

Logo ANGTPrésentées comme un modèle de gestion par leurs défenseurs, gouffres financiers selon leurs détracteurs, les agences gouvernementales ne laissent pas indifférent au Gabon. Cependant, peu d’informations sont disponibles sur la charge financière réelle que ces agences représentent pour le budget de l’Etat. Dans le cadre de cet article nous présenterons de façon limitative les subventions allouées aux agences au cours de l’exercice budgétaire 2013. Toutes les lignes budgétaires hors subventions sont exclues du champ de l’analyse.

12 agences créées depuis 2009 dont 5 rattachées à la Présidence

La collecte de données nécessaires  à notre analyse nous a permis de dénombrer 15 agences sous tutelles au Gabon (à l’exclusion des agences du Trésor et de l’agence nationale de l’aviation civile). 12 d’entre elles ont été créées à partir de 2009 et 5 sont directement rattachées à la Présidence de la République (ANGT, ANPN, AGEOS, ANBG et ANINF).

Les subventions allouées aux agences sont inscrites dans la loi des finances sous la référence comptable 6314 pour les subventions fonctionnelles et 7514 pour les subventions de développement. Ainsi, au cours de l’exercice budgétaire 2013, la République gabonaise a versé 64.7 milliards FCFA aux agences au titre des subventions. Parmi les 15 agences identifiées,  seules les 5 agences rattachées à la Présidence de la République et l’agence nationale de l’urbanisme et des travaux topographiques (ANUTTC) ont bénéficié de subventions supérieures à 1 milliard.

30 milliards de subventions à l’ANGT

De façon plus détaillée, avec 30 milliards FCFA de subvention sur la seule année 2013, l’agence nationale des grands travaux (ANGT) est de loin la mieux dotée. L’ANUTTC, créé par le Décret 1500/PR/MHUEDD du 29 décembre 2011 et en charge de l’aménagement des espaces constructibles et de la délivrance des titres fonciers a disposé de 9.7 milliards FCFA de subvention en 2013.

Avec respectivement 8.8 et 7.8 milliards FCFA, l’agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) et l’agence nationale des parcs nationaux (ANPN) bénéficient des subventions parmi les plus élevées inscrites au budget de la nation. L’agence nationale des bourses du Gabon (ANBG) ferme le top 6 des agences les mieux subventionnées du pays avec une dotation de 2 milliards FCFA.

Ci-dessous le détail exhaustif des subventions versées par l’Etat gabonais aux agences :

Cliquer pour agrandir - Subvention de l’État gabonais aux agences

Cliquer pour agrandir – Subvention de l’État gabonais aux agences

Mays MOUISSI

Sources principales :

Annexe explicative de la loi des finances rectificatives 2013

Nomenclature budgétaire du Gabon – Guide de l’administrateur de crédits

Vous avez aimé cet article? Encouragez nous et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Mays Mouissi

Pour les renseignements biographiques se reporter à la page "A propos".

Vous aimerez aussi...