La baisse du cours du pétrole oblige le Gabon à revoir son budget

budgetDans le cadre d’un collectif budgétaire, l’assemblée nationale du Gabon a adopté la loi de finances rectificatives 2015. Modifiée quelques mois après l’adoption du budget initiale, le budget rectificatif enregistre une baisse de 422 milliards FCFA en raison de la chute des cours du pétrole, principale source de devises du pays. Ainsi le budget 2015 du Gabon est désormais fixé à 2 651 milliards FCFA contre 3 073 milliards FCFA auparavant.

Cette baisse qui était attendue, rappelle la forte dépendance de l’économie gabonaise envers le secteur pétrolier. Peu diversifiée, l’économie gabonaise est peu résiliente aux chocs liés aux fluctuations des cours du pétrole sur les marchés internationaux. L’absence de réserves en devises  suffisantes aggrave l’exposition du pays aux chocs exogènes.

Mon analyse dans le JT du 23 mai 2015 de la chaine de télévision internationale Africa24 :

Vous avez aimé cet article? Encouragez nous et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Mays Mouissi

Pour les renseignements biographiques se reporter à la page "A propos".

Vous aimerez aussi...