Ghana : La corruption au sein de la justice en débat

place-independance-accraAu Ghana, 22 juges corrompus pris en flagrant délit ont été sanctionnés par la justice et provisoirement suspendu. Ils recevaient de l’argent de tiers en échange de décisions de justice favorables rendues dans des litiges qu’ils devaient trancher. Ces juges ont été confondus grâce à l’action de whistleblowers (lanceurs d’alertes) qui avaient pris le risque de filmer leur acte délictueux. La sanction prise à leur endroit par la justice ghanéenne est aussi une reconnaissance du travail de ces whistleblowers que les législations des pays d’Afrique devraient protéger comme c’est déjà le cas dans d’autres pays du monde.

Suivez le débat sur la corruption dans le milieu judiciaire au Ghana et sur la dette des pays d’Afrique, diffusé par la chaine de télévision internationale Africa24 le 9 décembre 2015 :

Animé par : Amira Bendjaballah Jean Pierre (Journaliste)

Invités :

Mays Mouissi (Consultant bancaire)

Gratien Rukindikiza (Editorialiste)

Jean-Marie Bitomo (Editorialiste)

Vous avez aimé cet article? Encouragez nous et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Mays Mouissi

Pour les renseignements biographiques se reporter à la page "A propos".

Vous aimerez aussi...