Afrique : Combien les migrants transfèrent-ils sur le continent ?

agence-western-unionEn 2015 le flux de transfert des migrants* du monde vers leurs régions d’origine s’est élevé à 582 milliards USD (338 221 milliards FCFA). Bien qu’en hausse de 1% par rapport à l’année précédente, les transferts de migrants vers l’Afrique sub-saharienne n’ont représenté que 6% du total des transferts de même nature dans le monde. Combien les migrants africains transfèrent-ils vers le continent ? Quels sont les coûts de transferts ? Quels sont les pays d’Afrique vers lesquels convergent les plus gros flux de transferts ?

Flux de transferts de fonds des migrants vers les pays en développement

Les migrants asiatiques sont ceux qui réalisent le plus de transferts de devises vers leurs régions d’origine selon l’étude « Migration and Remittances » publiée ce mois-ci par la Banque mondiale. En 2015, ils ont transféré près de 245 milliards USD (142 412 milliards FCFA) en Asie. Les régions Asie de l’Est & Pacifique et Asie du Sud sont en effet les régions vers lesquelles convergent les plus gros volumes de flux de transferts des migrants, respectivement 127 milliards USD (73 855 milliards FCFA) et 118 milliards USD (68 563 milliards FCFA).

Loin derrière les deux régions précitées, l’Afrique sub-saharienne a pour sa part reçu des transferts des migrants à hauteur de 35.2 milliards USD (20 470 milliards FCFA), moins bien que la zone Afrique du Nord & Moyen Orient reçut des transferts pour 50.3 milliards USD (29 251 milliards FCFA)

Flux de transferts de fonds des migrants vers les pays en développement en 2015

Flux de transferts de fonds des migrants vers les pays en développement en 2015

Transferts de fonds, quel coût ?

Si l’Afrique sub-saharienne et le Moyen-Orient figurent parmi les régions qui enregistrent les flux des transferts des migrants les plus faibles en valeur absolue, elles sont cependant en tête des régions où les coûts de transfert est le plus élevé.

Ainsi l’étude de la Banque mondiale permet-elle de constater que l’envoi de 200 USD (115 000 FCFA environ) coute en moyenne 19 USD (11 049 FCFA) en Afrique sub-saharienne et 15 USD (8 607 FCFA) dans la zone Afrique du Nord & Moyen Orient.

Les couts de transfert en Afrique subsaharienne sont presque 2 fois supérieurs à ceux constatés pour le même montant en Asie du Sud où ils s’élevaient à 11 USD (6 281 FCFA) en 2015. Le constat est le même lorsqu’on compare les coûts de transfert en Afrique sub-saharienne à la moyenne générale observée dans les pays en développement laquelle s’élevait à 15 USD (8 607 FCFA) la même année.

Coût moyen de transfert de fonds pour l'envoi de 200 $

Coût moyen de transfert de fonds pour l’envoi de 200 $

Top 10 : Volume de transferts reçus par pays

Avec 20.7 milliards USD (12 038 milliards FCFA) de transferts de migrants reçus en 2015, le Nigéria absorbe à lui seul près de 60% des transferts des migrants vers l’Afrique sub-saharienne. Son poids économique, sa démographie et sa puissante diaspora sont de véritables atouts.

Malgré un volume de transferts reçus plus de 10 fois inférieurs à celui de son voisin nigérian, le Ghana arrive second dans le classement des pays des pays sub-saharien en fonction des transferts des migrants. Il est suivi par le Sénégal et le Kenya a qui les migrants ont transféré 1.6 milliards USD (930 milliards FCFA) chacun et l’Ouganda (640 milliards FCFA).

Quant au Mali et à l’Afrique du Sud ils ont reçu chacun 0.9 milliards USD (523 milliards FCFA), le Libéria (407 milliards FCFA), l’Ethiopie (349 milliards FCFA) et enfin le Soudan (291 milliards FCFA)

Transferts des migrants vers les pays d'Afrique sub-saharienne en 2015 : Top 10

Transferts des migrants vers les pays d’Afrique sub-saharienne en 2015 : Top 10

Mays Mouissi

* Le terme migrant désigne ici toute personne ayant la nationalité d’un pays et qui pour une raison ou pour une autre est installée de façon provisoire ou définitive dans un pays autre que son pays d’origine.

Source principale :
–    Migration and development brief 26 « Migration and Remittances », avril 2016, Banque mondiale

Vous avez aimé cet article? Encouragez nous et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Mays Mouissi

Pour les renseignements biographiques se reporter à la page "A propos".

Vous aimerez aussi...