Gabon : Taux de natalité et de fécondité des provinces

MaterniteSollicités par des dizaines de personnes parmi nos lecteurs, nous avons été invités à compléter notre analyse sur la démographie du Gabon en ajoutant notamment 3 indicateurs supplémentaires : Le taux de natalité, le taux de fécondité et le nombre de naissances annuelles dans chaque province du pays. Pour respecter le parallélisme des formes et faciliter l’analyse comparative, l’ensemble des données présentées sont entièrement issues des résultats globaux du recensement général de la population et des logements de 2013 (RGPL 2013) qu’il revient à chacun d’apprécier.

Taux de natalité des provinces

Le taux de natalité d’une région mesure le nombre de naissances sur une période d’un an rapportée à la population totale de ladite région*. Ainsi le taux de natalité exprime-t-il le nombre moyen d’enfants nés pour chaque groupe de 1 000 habitants.

Si l’on se base strictement sur les résultats du RGPL 2013, le taux de natalité moyen au Gabon serait de 35 enfants pour 1 000 habitants. Au plan provincial, l’Ogooué Ivindo est la province qui affiche le taux de brut de natalité le plus élevé du pays. A l’issue du récemment effectué, en moyenne 46 naissances auraient été enregistrées pour chaque groupe de 1 000 habitants de la région. Le taux de natalité de la province ogivine serait donc bien supérieur à celui de l’Ogooué Lolo (42‰), du Woleu Ntem (40‰), de la Ngounié et de la Nyanga, ex aequo avec un taux de natalité de 37‰.

Dans le Haut Ogooué, 2e province la plus peuplée du Gabon selon le RGPL 2013, le taux de natalité enregistré serait de 35‰ ce qui le place au 6e rang provincial pour ce ratio ex aequo avec l’Ogooué Maritime. Enfin avec des taux de natalité respectifs de 33 et 34‰ l’Estuaire et le Moyen Ogooué sont les régions du Gabon qui enregistreraient les taux de natalité les plus faibles du pays.

Taux brut de natalité par province 2013

Taux brut de natalité par province 2013

Taux de fécondité des provinces

La fécondité d’une région est mesurée par un indicateur dénommé Indice synthétique de fécondité (ISF). Il mesure le nombre moyen d’enfants qu’aurait une femme établie dans la région étudiée pendant qu’elle est en âge de procréer. Au plan national, le taux de fécondité s’établirait à 4.2 enfants par femme au Gabon.

Selon les résultats du RGPL 2013, la province où le taux de fécondité le plus élevé aurait été mesuré est l’Ogooué Ivindo. En moyenne, chaque femme établie dans cette province aurait 7.2 enfants. L’Ogooué Ivindo enregistrerait ainsi le taux de natalité le plus élevé mais aussi le taux de fécondité le plus haut du pays. L’Ogooué Lolo enregistrerait quant à lui le second ISF le plus élevé du Gabon puisque chaque femme y ferait en moyenne 6.2 enfants. Suivent la Nyanga, le Woleu Ntem et la Ngounié le nombre d’enfants par femme oscillerait entre 5.4 et 5.6.

Le Haut Ogooué et le Moyen Ogooué auraient un ISF à peine supérieur à la moyenne nationale. Il s’établirait respectivement à 4.8 et 4.7 enfants par femme. Ces ratios restent cependant supérieurs à ceux qui auraient été mesurés dans l’Ogooué Maritime et l’Estuaire, respectivement 4.1 et 3.5 enfants par femme.

Indice synthétique de fécondité par province 2013

Indice synthétique de fécondité par province 2013

Nombre de naissances par province sur un an

Pour clore cette analyse, nous avons choisi de publier un tableau retraçant le nombre de naissances qui auraient été enregistrées dans chaque province du Gabon sur une période de 12 mois (de novembre 2012 à octobre 2013). Comme pour les données précédentes, ce tableau est tiré des résultats globaux du RGPL 2013 où il peut être retrouvé sous le numéro 21.

Ainsi ce tableau rapporte-t-il que sur 12 mois, le Gabon aurait enregistré 60 466 naissances vivantes dont 28 593 (soit 47%) dans la province de l’Estuaire où se trouve Libreville la capitale. La Haut Ogooué aurait enregistré pendant cette période 7 744 naissances (13%) et auraient ainsi vu naitre plus d’enfants que dans le Woleu Ntem (5 949 et 10%), l’Ogooué Maritime (5 436 et 9%) et la Ngounié (3 483 et 6%).

Dans toutes les autres provinces du pays, le nombre de naissances vivantes qui auraient été enregistrées individuellement n’atteint pas 3 000 enfants et représente moins de 5% des naissances vivantes du pays.

Nombre de naissances vivantes sur 12 mois

Nombre de naissances vivantes sur 12 mois

Mays Mouissi

* Taux de natalité annuel = Nombre de naissance/Population total

Sources principales :
Recensement général de la population et des logements de 2013 (RGPL 2013)
– Données 2015 de la Direction générale de la statistique (DGS) – Gabon

« Likez » notre page Facebook pour rester connecté à l’information économique sur l’Afrique

Vous avez aimé cet article? Encouragez nous et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Mays Mouissi

Pour les renseignements biographiques se reporter à la page "A propos".

Vous aimerez aussi...