Gabon : Démographie et répartition de la population par province

populationLe 2 juin 2016, le communiqué final du Conseil des ministres informait l’opinion que le Gabon comptait désormais 1 811 079 habitants parmi lesquels 87% résidaient en zone urbaine. Le Communiqué du Conseil des ministres s’étant abstenu de décliner la répartition et le taux d’accroissement de la population par province, nous avons choisi de le faire ici dans le cadre d’une analyse synthétique. En effet, à l’approche d’une échéance électorale majeure, il serait utile à tous de connaitre le poids démographique attribué à chaque province par le Recensement général de la population et des logements de 2013 (RGPL 2013) et par voie de conséquence, le poids électoral de chaque localité.

La répartition de la population par province

Selon les données du RGPL 2013, l’Estuaire demeure de très loin la province la plus peuplée du Gabon. 895 689 personnes (soit 49.5% de la population nationale) résident dans cette province où se situe Libreville, capitale administrative et politique du Gabon. Les résultats du recensement 2013 font de la province du Haut-Ogooué la 2e province la plus peuplée du Gabon avec 250 799 habitants (environ 14% de la population nationale).

L’Ogooué Maritime situé sur la bande côtière ne compterait que 157 562 habitants soit 8.7% de la population nationale, tandis que le Woleu-Ntem aurait une population qui n’excède pas les 154 986 habitants (8.6% de la population du Gabon). Ainsi le Haut-Ogooué compterait 93 000 habitants de plus que l’Ogooué Maritime (où se trouve Port-Gentil la capitale économique du Gabon) et 94 000 habitants de plus que le Woleu-Ntem, frontalier à la Guinée Equatoriale et au Cameroun.

Avec 100 838 habitants (5.6% de la population nationale), la province de la Ngounié serait la 5e province en termes de démographie et bouclerait le groupe des 5 provinces dont la population recensée serait supérieure à 100 000 habitants.

Les autres provinces accueillent respectivement entre 3 et 4% de la population nationale. Les 2 provinces les moins peuplées du pays sont la Nyanga et l’Ogooué Ivindo où résideraient respectivement 52 854 et 63 293 habitants.

Répartition de la population du Gabon par province

Répartition de la population du Gabon par province

Le taux d’accroissement de la population du Gabon par province

Selon le RGPL 2013, le Gabon a enregistré 796 100 habitants supplémentaires par rapport à 1993. Le taux d’accroissement vicennal de la population s’établirait donc à 78%. Cependant, l’analyse de l’accroissement vicennal de la population par province permet de constater des disparités et des singularités entre les différentes régions du pays.

Taux d'accroissement de la population du Gabon entre 1993 et 2013

Taux d’accroissement de la population du Gabon entre 1993 et 2013

Ainsi, la province du Haut-Ogooué est-elle singulière. Elle serait en effet la province gabonaise où la population croît le plus rapidement. Etabli à 140%, son taux d’accroissement vicennal de la population est le seul du pays à être supérieur à 100%. Il serait donc supérieur de 62 points à celui du Gabon (toutes provinces compris), de 47 points supérieur à celui de la province de l’Estuaire et même 80 points supérieur à ceux des provinces de l’Ogooué Maritime et du Woleu Ntem. Il en résulte que la population du Haut-Ogooué doublerait tous les 16 ans (contre un doublement de la population tous les 21 ans pour l’Estuaire et tous les 24 ans pour le Gabon tout entier).

Gabon : Taux d'accroissement de la population par province entre 1993 et 2013

Gabon : Taux d’accroissement de la population par province entre 1993 et 2013

Quant aux provinces de l’Ogooué Ivindo (30%), de la Ngounié (30%), de la Nyanga (34%) et de l’Ogooué Lolo (50%), leurs taux d’accroissement de la population n’excèdent pas 50%. Ainsi les 4 provinces réputées les moins peuplées du pays seraient également celles où le taux d’accroissement de la population est le plus faible.

Gabon : Taux d'accroissement de la population par province entre 1993 et 2013

Gabon : Taux d’accroissement de la population par province entre 1993 et 2013

Mays Mouissi

Sources principales :
Recensement général de la population et des logements de 2013 (RGPL 2013)
Communiqué final du conseil des ministres du 2 juin 2016 – Gabon

 

« Likez » notre page Facebook pour rester connecté à l’information économique sur l’Afrique

 

Vous avez aimé cet article? Encouragez nous et partagez-le sur vos réseaux sociaux.

Mays Mouissi

Pour les renseignements biographiques se reporter à la page "A propos".

Vous aimerez aussi...