Gabon-Cameroun : Le conflit de leadership qui prive la CEMAC de la bourse des valeurs qu’elle mérite

Mays Mouissi

Cf page "A propos"

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Mvouama dit :

    Un bon article!
    Une triste réalité!
    Des investisseurs et émetteurs pris en otage par des limites ridicules.
    le malheur c’est qu’il y’a pas d’espoir à court terme

  2. Neo dit :

    C’etait exactement pareil pour le projet de la compagnie Air Cemac. Les divergences sur l’implantation du hub de la compagnie (Douala vs Brazaville) ont conduit a son abandon.

  1. 5 mars 2015

    […] En effet, l’espace de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) est privée d’un véritable marché financier car englué dans une lutte de leadership depuis 15 ans entre le Gabon et le Cameroun qui se battent pour accueillir le si…. […]

  2. 19 janvier 2016

    […] La bourse des valeurs mobilières de l’Uemoa a beau buter face à la barre des 40 sociétés cotées depuis sa création, elle reste de très loin plus active que la Bvmac de la Cemac (1 société cotée) ou le Douala stock exchange du Cameroun (3 sociétés cotées). Eh oui, 15 ans après que Paul Biya ait créé la bourse de Douala, pour protester contre la décision d’installer le siège de la Bvmac au Gabon, le problème n’a pas encore été résolu. Alors ça traine ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *