Afrique : Le défi de la valorisation de l’économie informelle

Mays Mouissi

Cf page "A propos"

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Inconnu dit :

    Article que tout le monde doit lire

  1. 7 mars 2015

    […] corporelle, une demande d’apports et la preuve de revenus salariaux réguliers. Or en 2008 la part du secteur informel** dans la richesse nationale a été évaluée par l’OCDE à 38% en Af…Il apparait donc que la majorité de la population qui évolue dans le secteur informel ne peut […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *