Gabon : La spirale de détournements qui affaiblit l’économie nationale

Mays Mouissi

Cf page "A propos"

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. leticia dit :

    Nous ne semblons pas avoir perdu tout espoir mais nous avons perdu tout espoir d’un avenir meilleur dans un pays ou la corruption a été légalisée.

  2. kevin lex dit :

    je suis plus que choqué et en même temps déjà habitué à entendre ces analyses car j’ai grandi dans la corruption de l’école jusqu’au milieu du travail. Faire tomber ce régime sera déjà un grand ouf pour le pays . Souhaitons seulement que notre pays ne traverse pas une guerre sanglante pour le pouvoir

  3. Mouemba dit :

    Je suis outrée!

  4. Niko dit :

    Je pense qu’on devrait cesser d’appeler le Gabon, Gabon mais plutôt Bongoland. Le pays est vraiment la propriété de cette famille.
    Pour le reste de la population, chacun essaie de grappiller ce qu’il peut, l’exemple vient d’en haut.
    Pauvre Gabon…

  5. Davin Mouss dit :

    M. Mays mouissi, vos commentaires et analysent donnent raison aux gabonais qui pensent que les bongo se servent tranquillement des richesses du pays tout en maintenant de façon cynique le peuple dans la pauvreté. Merci des éclaircissements. Bonne continuation

  1. 24 mai 2015

    […] effet plusieurs affaires, à l’instar des détails de la succession Omar Bongo, l’actionnariat tentaculaire de la holding Delta Synergie ou des dépenses personnelles de […]

  2. 15 juin 2015

    […] effet plusieurs affaires, à l’instar des détails de la succession Omar Bongo,l’actionnariat tentaculaire de la holding Delta Synergie ou des dépenses personnelles de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *