Gabon : Le déficit en logement et les promesses non-tenues de l’exécutif

Mays Mouissi

Cf page "A propos"

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Vincent Mvé dit :

    Bonjour,

    Je tiens à vous féliciter pour votre analyse claire et lucide de la question du logement social au Gabon.

    Votre façon de présenter les choses utilisant des données chiffrées change de ce que nous avons l’habitude de voire.

    Merci

  2. BISSIE MEYO Vivien dit :

    je suis conquis,

    Très bonne réaction au regard du débat, et les arguments basé sur l’analyse des chiffres sont plus qu’édifiant.

    Bravo.

  3. Dany Grave dit :

    Merci pour les chiffres, il ne permettent de réellement nous situer. 125 milliards auraient permis de construire 5000 (25 millions/unité)logements par an sur un budget annuel moyen d’environ 3000 milliards.

  4. Rodrigue dit :

    Très bonne analyse. Revenons sur le cas de la SNLS. Je ne sais pas si cette société fait dans la construction des logements sociaux car au regard du coût des maisons (jusqu’à 43 millions).

  1. 6 septembre 2015

    […] l’agrégation des chiffres publiés par les sociétés de construction immobilières au Gabon font…** et dont l’échéance des travaux est prévue en 2016 (soit un rythme de construction de 910 […]

  2. 12 septembre 2015

    […] Or l’agrégation des chiffres publiés par les sociétés de construction immobilières au Gabon font…** et dont l’échéance des travaux est prévue en 2016 (soit un rythme de construction de 910 logements par an). De fait, avec un tel rythme 220 ans seraient nécessaires pour résorber le déficit en logement (sans considération de l’accroissement de la demande). […]

  3. 12 septembre 2015

    […] Or l’agrégation des chiffres publiés par les sociétés de construction immobilières au Gabon font…** et dont l’échéance des travaux est prévue en 2016 (soit un rythme de construction de 910 logements par an). De fait, avec un tel rythme 220 ans seraient nécessaires pour résorber le déficit en logement (sans considération de l’accroissement de la demande). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *