CEMAC : Non à la dévaluation du FCFA, Oui à l’austérité

Mays Mouissi

Cf page "A propos"

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 23 mai 2018

    […] comprendre le prêt de 642 millions USD accordé par le FMI au Gabon, il faut remonter au sommet extraordinaire des Chefs d’État de la CEMAC du 23 décembre 2016 à Yaoundé (Cameroun). Au cours de ce sommet qui avait vu la présence de Michel Sapin, alors ministre de l’Économie […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *