Afrique : Chute des prix du pétrole, impacts et opportunités

Mays Mouissi

Cf page "A propos"

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Mau dit :

    Intéressante analyse que je partage en grande partie. J’ai quand même quelques réserves sur certaines solutions :
    Est-ce que la suppression des caisses de péréquation ne mettrait pas en risque justement l’économie dans ce qu’elle a de substantielle comme par exemple les transports ? La famille qui a une plantation en province et qui a besoin de faire de longs voyages les weekends pour entretenir ou récolter, elle fait comment ?
    Les échanges : La commerçante qui a besoin d’aller prendre ses produits au Cameroun pour les mettre sur le marché Gabonais, fait comment ?

    A mon avis, la subvention n’est pas le problème, c’est son utilisation qui n’est pas suffisamment mise à profit. Il faudrait, je pense, aller plus loin dans la subvention au contraire, en donnant aux populations des moyens de circuler plus facilement, en fournissant aux commerçantes des aides pour l’importation sous-régionale, des véhicules etc… Et on arrive là aussi à la diversification de l’économie dans la mesure ou on revitaliserait fortement le commerce intérieur simplement.

    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *